Équipe Pro

ACCORD DE PRINCIPE AVEC L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE POUR LUCAS OCAMPOS

L'Argentine reste à la fin des 24 ans

Lucas Ocampos a débuté sa carrière à River Plate lors de la saison 11/12, année au cours de laquelle la légendaire équipe argentine figurait dans le premier national B, correspondant au deuxième argentin. Il y a disputé deux douzaines de matches qui lui ont permis de voler directement vers l’Europe et de signer son premier contrat majeur dans les rangs de l’AS Monaco, puis de la Ligue 2 française. Après avoir disputé plus de 30 matches entre la Liga et la Copa, Ocampos a obtenu cinq buts et trois aides, obtenant ainsi sa promotion en Ligue 1.

La saison 13/14 et la moitié du 14/15 a un grand protagonisme dans le set monégasque; participer à 65 réunions, marquer dix buts et distribuer cinq passes décisives. Dans le 14/15, après le finaliste obtenu dans la ligue régulière, Ocampos disputera six matches en Ligue des champions, établissant ainsi un contact avec la concurrence continentale maximale.

Lucas Ocampos a débuté sa carrière dans River Plate le 11/12, dans lequel la légendaire équipe argentine était dans le Premier National B, correspondant au Deuxième Argentin. Il y a disputé des dizaines de matches, ce qui lui a permis de voler directement vers l’Europe et de signer son premier contrat majeur dans les rangs de l’AS Monaco, par étapes de la Ligue 2 française. En disputant plus de 30 matches entre la Liga et la Copa, Ocampos a marqué cinq buts et trois aides, obtenant ainsi une promotion dans la Ligue 1.

La saison 13/14 et la moitié de 14/15 ont un grand protagonisme dans le set monégasque; participer à 65 matches, marquer dix buts et distribuer cinq passes décisives. En 14/15, après le sous-championnat obtenu en ligue régulière, Ocampos a disputé six matches en Ligue des champions, établissant ainsi un contact avec la concurrence continentale maximale.

Après une bonne étape à Monaco, Ocampos est transféré à l'Olympique de Marseille puis cédé à Gênes et à Milan

Lors du marché d'hiver du 14/15 susmentionné, Ocampos est transféré à l'Olympique de Marseille, où il termine la fin du parcours en disputant quatorze autres matches, avec une paire de buts et une aide. Au cours de la campagne suivante, l’Argentine a disputé 25 matches avec l’élastique de Marseille, répartis entre 17 joueurs de la Ligue, un joueur de la Coupe, un autre de la Coupe de France et six joueurs de l’UEFA Europa League.

Le 16/17 pour l'extrémité sud-américaine a été développé en Italie. Tout d'abord, Ocampos a été prêté à Gênes, où il a disputé 17 matchs et marqué trois buts. Par la suite, son affectation au sein de l'équipe de Marseillais a duré jusqu'au Milan AC, dont l'équipe a disputé douze chocs.

Sa meilleure saison à Marseille a été 17/18, où il a marqué 16 buts et donné 4 passes décisives.

À son retour à Marseille après sa tournée de missions, les Quilmes ont eu leur meilleure étape à ce jour. En 17/18, Ocampos disputera plus de cinquante rencontres, parvenant notamment à disputer la finale de l'UEFA Europa League contre l'Atlético de Madrid. En cette saison réussit à transformer 16 buts et distribuer quatre passes décisives. Ses progrès ne seraient pas au rendez-vous car dans le 18/19 finalisé, l'Argentine marquerait cinq buts et doublerait le nombre de passes de buts à huit, le tout dans quarante confrontations.

Sur le plan international, Ocampos a participé avec l’équipe argentine des moins de 17 ans à la Coupe du monde de 2011, lors de laquelle l’albiceleste est tombé lors du dernier match contre l’Angleterre.

Communication Department