Julen Lopetegui, en el banquillo del Santiago Bernabéu
Équipe Pro

LOPETEGUI: "JE NE COMPRENDS PAS LE POURQUOI"

L'entraîneur n'explique pas le but annulé à De Jong: "Je pense que c'est une énorme erreur"

Julen Lopetegui a commencé son analyse de la défaite au Bernabéu en parlant du but annulé à De Jong: "L'équipe a mérité plus que la défaite. Nous avons fait un très bon premier semestre, battant le Real Madrid dans de nombreux records et obtenant un but pour moi totalement légal. Je ne peux pas deviner pourquoi il l'annule. Honnêtement, si quelqu'un m'aide à comprendre pourquoi ... mais je peux à peine le comprendre. Pour l'instant, je pense que c'est une énorme erreur et je ne peux rien dire d'autre. "

L'image a changé après la pause et Séville a coûté cher: "Dans la seconde, nous avons commencé à décoller le ballon trop tôt et c'est mauvais ici. Ils ont fait le premier presque sans aucune chance et nous avons dû tenter notre chance. 2-1 ... Nous avons pris beaucoup de risques, laissé des espaces ... mais avec deux options claires. Nous n'avons pas réussi à égaler et nous sommes tristes. "

"Dans la deuxième partie, nous décollons bientôt le ballon et c'est mal ici"

De plus, il a regretté que le 2-1 soit intervenu dans une action dont ils étaient très conscients: "C'est quelque chose que nous avons travaillé toute la semaine. Nous n'avons pas bien défendu et à partir de là, ils ont eu plus d'espace pour courir. Nous avons dû courir pour derrière, quelque chose que nous n'aimons pas logiquement, et malgré cela, nous avons eu nos moments. "

L'entraîneur ne reproche rien à son équipe: "Il n'y a pas de mauvais mots pour les joueurs, seulement d'admiration pour l'effort qu'ils ont fait. Il y a des détails qui sont décisifs et il ne nous a pas suffi de marquer." Enfin, il a fait référence aux débuts d'En-Nesyri: "Nous savions qu'il y aurait des espaces, nous voulions les retirer avant le tirage au sort et nous les avons arrêtés. Au final, ils sont sortis, mais il n'y a pas eu de temps utile pour profiter de ces espaces."

Communication Department