Carriço intenta bloquear el disparo de Portu
Chroniques

1-0: LE SEVILLA FC N'A PAS PU RIVALISER FACE A GIRONA A MONTILIVI

Un seul but de Portu à la 60ème minute a suffi à Girona pour prendre les trois points contre un méconnaissable Séville à Montilivi, qui a à peine posé problème au gardien local

Le Sevilla FC a réussi une occasion en or à Montilivi de faire une nouvelle saison en Europe et, surtout, après la défaite de Valence à Mestalla contre Eibar, d'avoir concédé un terrain à un concurrent de la place. Ligue des champions et attendre le résultat de Getafe. Le Girona CF, qui a accumulé 0 des 18 points au cours des six derniers jours et six mois sans gagner dans son stade, a remporté toutes les facettes du match, principalement en intensité, où les Allemands ont été victorieux de toutes les batailles. jusqu'à ce que vous trouviez votre prix.

Les 45 premières minutes ont commencé avec plus d’intensité que le football, où Girona a été très impulsive pour appuyer et voler le ballon à Séville près de la surface, ce qui a donné lieu à une première arrivée avec un danger de Stuani sur l'aile droite. Après presque un quart d'heure, les Nerjans ont réussi à se débarrasser de l'arreón des Catalans et ont commencé à avoir plus de contrôle sur le jeu, ce qui s'est immédiatement traduit par une double chance, d'abord dans la figure de Munir et plus tard, après le rejet de Bounou, Ben Yedder n'a pas été en mesure de frapper entre les trois clubs avec le but vide.

Après les deux buts de Séville, Bernardo a complété la barre transversale dans la plus propice de la première mi-temps pour les locaux

Les habitants locaux ne sont plus intimidés et ses cartes disparaissent à nouveau, permettant ainsi aux rojiblancos de continuer à parcourir les environs de Vaclík avec un certain danger. Le plus clair, sans aucun doute, Bernardo avait. Les exsevillistes se trouvaient au centre de la tête gauche et frappaient fort sur la barre transversale du gardien tchèque, juste après l'avoir obligé à faire une bonne intervention sur un autre testarazo du Colombien. Un simple coup de feu innocent sur Sarabia pourrait compléter davantage Séville avant de se rendre au vestiaire.

La deuxième mi-temps a été identique à la première: Girona a cherché intensément le but de Sevilla et a bloqué, cette fois avec plus d’élan, ceux de Caparrós dans leur zone. Le harcèlement était constant malgré le fait que Vaclík n’ait pas été contraint d’intervenir, mais le sentiment était très dangereux pour les intérêts de Séville. Jusqu'à ce que c'est arrivé. Une nouvelle défaite dans le champ offensif a entraîné un nouveau compteur à Gérone et, après plusieurs passes dans la surface, Portu a réussi à battre le gardien adverse.

Après le but de Portu, Girona a vu les minutes s'écouler sans que Séville puisse générer un danger sur le cadre de Bounou

À partir de là, Gérone, avec trois points d’égalité, ne voulait pas tenter le sort et se consacrait à laisser filer les minutes dans lesquelles, inexplicablement, Séville n’était pas capable de trouver une seule faille pour blesser le de Eusebio dans la demi-heure qu'il a soustrait depuis qu'il a marqué Portu. Un tir haut de Banega, qui finirait par être expulsé par un assaut après avoir déjà vu un jaune l'obligeant à terminer le cycle, était la seule chose qui dérangeait Bounou jusqu'au coup de sifflet final de Gonzalez Gonzalez.

Vendredi prochain, le 5 mai, le Sevilla FC recevra le CD Leganés à Sanchez-Pizjuán à 21h00. Ce sera l’avant-dernier rendez-vous de cette saison à Nervión.

FICHA DEL ENCUENTRO

1. GIRONA CF: Bounou, Juanpe, Bernardo, Valery, Muniesa, Douglas, Pons, Granell (Aleix García, minuto 83), Portu (Pedro Porro, minuto 78), Borja García (Alcalá, minuto 92) y Stuani 
 

0. SEVILLA FC: Vaclík, Carriço (Gnagnon, minuto 76), Sergi Gómez, Jesús Navas, Escudero, Roque Mesa (Bryan, minuto 69), Banega, Franco Vázquez, Sarabia, Munir (Promes, minuto 55) y Ben Yedder

GOLES: 1-0 Portu, minuto 60. 

ARBITRAJE: González González, Comité Castellano-Leonés. Amarillas para Muniesa y Roque Mesa. Banega expulsado con roja directa. 

Communication Department