Sampaoli pendant le match du Real Madrid
Le Club

SAMPAOLI: «LA DIFFERENCE DE BUTS ETAIT TROP IMPORTANTE, L’EQUIPE A LUTTE COURAGEUSEMENT»

L’entraîneur argentin a assuré que « si nous avions eu la fermeté que nous avions envisagé, nous parlerions d’un autre résultat ».

Jorge Sampaoli a analysé attristé la défaite importante au Bernabéu soulignant l’attitude de son équipe : «Je pense que la différence de buts était trop importante, nous avions eu six occasions, nous les avons recherchées sachant qu’en face le potentiel était énorme et l’équipe a tout essayé. Malheureusement, cela n’a pas été le cas, le résultat a été trop exagéré. Le premier but a eu lieu lors d’une situation très étrange et le second après une perte de ballon, de véritables fatalités. Avec le troisième, nous nous sentions frustrés, mais toujours avec la tête haute comme d’habitude. Si nous avions eu la fermeté que l’équipe avait envisagée, nous parlerions d’un autre résultat».

«L’équipe a tout essayé»

Malgré la défaite, le Séville FC a scellé son billet de Champions avec le match nul au Madrigal, mais « aujourd’hui je suis en colère car après tous les efforts de l’équipe pour en arriver là, blessés dans les dernières 48 heures et repartir sans rien, c’est injuste, mais le football est comme ça. Dépasser maintenant les 70 points était un objectif très important, mais nous essayions d’affronter le match de la meilleure manière possible, et je ne suis pas content aujourd’hui car nous repartons avec une différence de buts trop chargée ».

Concernant la comparaison avec le match au Camp Nou, « je crois que dans ce match, l’équipe a mieux rivalisé et elle ressemblait plus à ce que le Séville nous a fait ressentir cette saison. Au-delà du résultat, nous avons préparé un match où nous en sommes arrivés à jouer sans latéraux, sans relayeurs, Krohn-Dehli a dû jouer, après une année sans jouer. Il y avait des différences claires et l’équipe l’a abordée avec courage. Cela m’attriste qu’il y ait tant d’écart dans le résultat par rapport à ce qui est arrivé sur le terrain ».

Concernant le dernier match de l’équipe et l’adieu des supporters, « on ne réfléchit pas à l’adieu des supporters, ils le feront comme ils le sentent, mais j’espère qu’ils diront adieu à l’équipe telle qu’elle le mérite, après s’être située parmi les quatre premiers du classement à 34 matchs sur 37. Cela a été une saison très difficile avec la Ligue des Champions en plein milieu aussi. »

Concernant l’action du premier but, il a préféré ne pas en parler : « Je n’étais pas proche de l’action, et je ne peux pas m’exprimer à ce sujet. Les arbitres se trompent, des fois en faveur et d’autres fois contre, je préfère ne pas en parler ».

Finalement, parlant de son futur, il a signalé que « je ne vais pas reconnaître quelque chose qui n’existe pas, cela n’existe pas officiellement, ceci est ce qui existe, le reste a à voir avec des contrats, s’il n’y a pas de discussions entre le Club et l’AFA, cela n’existe pas ».

Communication Department