Sarabia célèbre le but face Atlético à la Coupe du Roi
Jours de matchs

LE SEVILLA DE MONTELLA CLONE SA MEILLEURE VERSION FACE À L'ADVERSAIRE LE PLUS ROCHEUX

Avec ce nouveau duel ce dimanche face Atlético de Madrid, les nervionenses font face au premier des cinq matchs de ligue jusqu'au prochain arrêt, dont trois seront au Sánchez-Pizjuán face à des rivaux historiques du chamionnat. L'équipe de Simeone accable avec ses très bons résultats à domicile, mais ceux de Montella savent déjà comment affronter une citation si exigeante

Il y aura temps pour soigner. Le Sevilla de Montella regarde avec détermination. Ce n'est pas le moment d'arrêter la croissance. Commencé un long chemin -avec foi et conviction- pour chercher les meilleures prestations, tant individuelles comme collectives, l'équipe de Nervión se propose d'affronter des accords fondamentaux au tournoi domestique qui vont marquer son advenir de ligue et la position face à la dernière ligne droite du championnat. Chaque match sera dur et difficile, mais aussi pour les rivaux. Et c'est car le groupe de Montella va serrer les dents et il va mesurer la capacité physique pour atteindre une vitesse qui va l'aider à faire face à ces délais. Le premier -maintenant ou jamais- ce dimanche face Atlético de Simeone, qui présente des très bons registres en Ligue. 

Avec l'esprit fort et avec l'aide des supporters, le duel de la Coupe est seulement une réference qui précise à nouveau d'intensité et de football

Les matchs Sevilla FC-Atlético de Madrid évoquent generalement des souvenirs pas très favorables à la Ligue pour les sevillistes aux sept dernières visites colcohoneras. La plus récente à Nervión, cependant, en octobre 2016, elle finit avec la victoire sevilliste par 1-0, avec le but de Nzonzi. On remonte à un autre mois d'octobre (2010) l'antérieur plein sevilliste (3-1). Entre ces deux triomphes, les madrilènes enchaînent trois victoires (0-1, 1-3 et 0-3) et deux matchs nuls (1-1 et 0-0), mauvaise passe que le Sevilla de Sampaoli freina brutalement dans un grand deuxième acte il fait encore plus d'un an. Le Sevilla de Montella veut cloner la référence de la coupe de janvier, mais cela n'est pas suffisant car on devra offrir la même ou plus d'intensité et de football, face un rival si rocheux dans cette nouvelle rencontre du dimanche. 

Les résultats de ceux de Simeone sont irréfutables dans la ligue actuelle. Ils ont joué 12 matchs à domicile, avec huit victoires, trois matchs nuls et une défaite (1-0 à Cornellá), jusqu'aujourd'hui l'unique au championnat. Une information importante c'est que des sept derniers triomphes en dehors de la maison, cinq furent par 0-1. Solidité défensive et économie à la force. Cette équipe n'a pas marqué, en total, dans quatre de 24 citations de ligue. Griezmann additionne 8 buts et 6 assistances; lui suivent Correa (6) et Gameiro (5). Il additionne 28 points à la maison et 27 dehors. Il a seulement 9 buts encaissés, tandis que le Sevilla 35. 

L'Atlético, dans ses 7 dernières victoires dehors de la maison, 5 furent par 0-1. Il est le moins écrasé de la Liga (9)

De sa part, le Sevilla FC veut se centrer avec toutes ses forces à la Ligue et, dès la cinquième place, regarder à l'objectif de la marche qui le précède dans la classification. Et, pour cela faire, aborder les prochains compromis avec foi et football, deux arguments dont il a besoin; ainsi que refaire un fortin du Sánchez-Pizjuán, clé pour se comparer aux autres. Atlético, Athletic et Valencia sont les visiteurs aux trois week-ends suivants, avant l'arrêt. Ce Sevilla n'est pas le même qui a perdu 2-0 au Wanda dans au premier tour. 

La croissance du rendement de l'équipe est essentielle pour regarder aux rivaux de dessus 

En ce qui concerne les buts encaissés par els nervionenses et le bilan négatif (-4) essaie de s'éliminer avec le passage des journées, Montella veut imposer une solidité fondamentale pour pouvoir arriver aux objectifs prévus. Celle de ce dimanche est une citation déterminante pour mesurer les prestations d'un grand Sevilla face la pierre la plus dure et rocheuse qui pourrait se présenter avec l'effort il fait quatre jours à la Champions. Duel où l'on a vu la grande croissance exponentielle rendement de l'équipe, un Sevilla qui s'additionne des effectifs qui ont arrivé avec le désir de triompher. Le sevillisme espère une grande version de cette équipe. Le jour le mérite.

 

Communication Department