Mercado du Sevilla FC face Real Madrid
Chroniques

5-0: CORRECTION SÉVÈRE EN 45 MINUTES FACE UN REAL MADRID DÉCHAÎNÉ

Le Sevilla FC est tombé dans le soir de ce samedi durement battu par le Real Madrid, avec lequel il arrivait égalé aux points au Santiago Bernabéu. Déjà aux deux minutes allait par derrière dans le tableau d'affichage l'équipe visiteur, qui a fini en encaissant cinq à la pause et que déjà dans la deuxième mi-temps le type a su maintenir face un rival déjà à moindre rythme

Une gorgée amère pour le Sevilla FC dans un stade duquel ne réussit pas sortir avec un sourire dans les dernières années. Le champion en vigueur recevait à ceux de Berizzo avec match nul dans le casier de points, mais depuis très tôt on a pu voir aux meringues avec un point plus d'intensité, qui jointe à sa qualité technique était une piège mortel pour ceux de Nervión, qui sont arrivés à la pause avec cinq buts de désavantage. Bien que dans la deuxième mi-temps le rythme a beaucoup baissé, jusqu'à le point de que Modric, au bâton, a eu l'unique clair pour ceux de Zidane. 

Ce n'est pas une bonne nouvelle aller par derrière dans le tableau d'affichage au Santiago Bernabéu aux deux minutes et le Sevilla a pu le confirmer dans ses propres viandes. Après le premier tir à porte de Lucas, un corner depuis la gauche Muriel le dégageait en arrière, en permettant à Nacho de noter sans opposition. Et bien que l'équipe s'est éveillée surtout grâce à l'intensité de Nolito et à la vitesse de Navas, le vent violent de Madrid seul avait fait qui commencer.

acho a fait le premier quand seul avaient disputé deux minutes de match

Arrivé à la moitié de la première mi-temps allait arriver le second, oeuvre de Cristiano Ronaldo depuis la droite, alors que peu après et de penalty, le portugais allait signer son second point malgré le fait que Sergio Rico a deviné et il est arrivé à toucher. On ne trouvait pas ceux de rouge et chaque rapprochement du Real Madrid était synonyme de beaucoup de danger, ce qui leur a permis de faire deux points plus avant que l'intermède arrivât. Kroos et Achraf se sont joints aux autres annotateurs en pénalisant des erreurs dans la transition sevilliste, qui avait pratiquement cessé de visiter Keylor Navas.

La fougue de Madrid a été freinée après le pas par les vestiaires et on a pu voir un match plus égal, dans lequel le Sevilla a essayé d'oublier le tableau d'affichage pour se battre le maximal possible. Dix minutes passées Marcucci a fait le premier changement en donnant entrée à Sarabia, qui substituait à un Nolito qui était du meilleur de la première mi-temps dans sevilliste. Après un tir au bâton de Modric, le banc nervionense a continué en déplaçant pour donner entrée à Geis, qui est revenu à sa position naturelle quelques semaines après pour substituer Franco Vázquez.

La deuxième mi-temps a eu un rythme beaucoup moindre et le Sevilla a cherché à ae battre plus  au-delà du tableau d'affichage

Krohn-Dehli était le dernier à sortir dans une équipe qui s'est approchée à peine par le but rival dans la deuxième mi-temps et qui doit déjà se concentrer dans ce du vendredi prochain, quand on disons adieu au Ramón Sanchez-Pizjuán en ce qui concerne à 2017 avec la visite du Levante UD. Des jours plus tard l'arrêt de Noël arrivera avec le dernier rendez-vous de l'année à Anoeta. Six points, par point, pour finir avec un bon goût de bouche après le coup reçu à la capitale.

FICHE DE LA RENCONTRE

5. REAL MADRID: Keylor Navas, Achraf, Vallejo, Nacho, Marcelo, Lucas Vázquez, Kroos (Marcos Llorente, minute 63), Modric (Dani Ceballos, minute 70), Asencio, Cristiano Ronaldo (Isco, minute 75) et Benzema.

0. SEVILLA FC: Sergio Rico, Mercado, Kjaer, Lenglet, Carole, Pizarro, Banega (Krohn-Dehli, minute 80), Franco Vázquez (Geis, minute 71), Jesús Navas, Nolito (Sarabia, minute 56) et Muriel.

BUTS: 1-0, minute 2: Nacho. 2-0, minute 22: Cristiano Ronaldo. 3-0, minute 31: Cristiano Ronaldo. 4-0, minute 38: Kroos. 5-0, minute 42: Achraf.

ARBITRAGE:Martínez Munuera, valenciano. Cartons jaunes pour Jesús Navas et Banega. 

Communication Department