Match entre Sevilla FC et Atlético de Madrid
Chroniques

2-5: COURT-CIRCUIT APRÈS UN PROMETTEUR DÉBUT

Le Sevilla FC a cédé ce soir à Nervión sa deuxième défaite de la saison en tant que local dans un match qui a changé radicalement apres 15 minutes de domination sevilliste. Un hat-trick de Griezmann, un but de Diego Costa et un autre de Koke ont frappé à une équipe qui a décompté à la fin grâce à Sarabia et Nolito

L'Atlético de Madrid a réussi à vaincre au Sevilla FC de Vincenzo Montella après que els deux matchs de coupe -et la classification- tombèrent du côté des sevillistes. Le match a commencé d'une très bonne manière pour ceux de Nervión, mais la blessure de Jesús Navas et une indécision entre Sergio Rico et Banega a mis tout très difficile. Griezmann fit le deuxième but avant la pause et il a profité, à la minute cinq de la reprise, un penalty pour condamner avec beaucoup de minutes encore par devant. Koke a signé le dernier but de l'Atlético. Griezmann et Sarabia ont fermé à nouveau le chapitre annotateur. 

Coup dur, bien que le match a commencé d'une manière semblable à celui du retour de la Coupe du Roi. Aux trois minutes Muriel eut l'occasion après une très bonne passe de Banega vers l'aile qui Navas a transformé en centre. Cependant, le colombien s'est trouvé avec la main d'Oblak pour éviter le 1-0. D'ici on a passé à un Sevilla dominateur qui enfermait à ceuxn de Simeone dans l'are, mais un malheureux fait allait tout changer. Navas a dû se rétirer au quart d'heure à cause d'une lession et l'Atlético a commencé à se trouver plus confortable et à jouer au terrain rival. 

Après un bon début, le Sevilla a accusé la lession de Navas et le but de Diego Costa 

Pour couronner le tout à la minute 30, une indécision entre Sergio Rico et Banega dans un coup d'envoi permettait Costa, très attentif, à voler et à battre à Rico pour ouvrir le tableau d'affichage. C'était difficile face une équipe comme celle, qui avait le match dominé et qui ne donnait pas de centimètres. Et dans une intention de Griezmann, coup très dur dès dehors l'are avec la jambe droite à trois minutes de la pause et il fallait beaucoup presser face à la deuxième période, qui avait besoin d'un but sevilliste. 

Pas plus loin de la réalité, ce qui est arrivé après quatre minutes fut que Diego Costa était mis KO à l'intérieur de l'are par Sergio Rico, penalty qui a été profité par Griezmann pour faire le 0-3 et laisser la rencontre presque condamnée. Montella a cherché de la réaction avec le changement de Correa par Ben Yedder. L'équipe n'a pas eu le soir. L'Atlético se montrait confortable avec des espaces. 

Griezmann de penalty et Koke, ils ont blessé à un Sevilla FC qui n'a pas pu se mettre au match 

En plus on allait trouver de prix dans la deuxième période, lorsqu'une mauvaise livraison à la défense allait permettre à Griezmann de céder sans opposition pour que Koke encaisse le quatrième but. Très rapidement Montella a épuisé les changements, en donnant de l'oxigène à Franco Vázquez face aux jours intenses qui vont arriver pour récupérer à Nolito après sa lession. À nouveau Griezmann a presque touché le hat-trick avec un coup dur au poteau, mais le français a fini par le réussir après un passe de Saúl déjà aux derniers dix minutes de jeu. 

En lo positivo, se vio coraje en unos últimos minutos en los que el equipo recortó algo el desbarajuste en el golaverage con los tantos de Sarabia y Nolito. Podrían haber sido finalmente tres, pero el colegiado no señaló un claro derribo de Oblak al propio Sarabia dentro del área al borde del descuento. No hay tiempo para lamentaciones porque el miércoles regresa LaLiga con un duelo regional en La Rosaleda ante el Málaga CF, precisamente en el Día de Andalucía.

Au côté positif, on a vu du courage aux dernières minutes, où l'équipe a coupé un peu le désordre avec les buts de Sarabia et de Nolito. Finalement on pourrait avoir encaissé trois buts, mais l'arbitre n'a pas signalé une claire démolition d'Oblak à Sarabia à l'intérieur de l'are presque à la fin du match. Il n'y a pas de temps pour se lamenter car le mercredi revient LaLiga avec un duel régional à La Rosaleda face Málaga CF, précisement au jour de l'Andalousie. 

FICHE DE LA RENCONTRE

2. SEVILLA FC: Sergio Rico, Jesús Navas (Layún, minute 16), Mercado, Lenglet, Escudero, NZonzi, Banega, Franco Vázquez (Nolito, minute 70), Sarabia, Correa (Ben Yedder, minute 60) et Muriel.

5. ATLÉTICO DE MADRID: Oblak, Filipe Luis, Godín, Jiménez, Versaljko, Gabi, Koke (Vitolo, minute 71), Saúl Ñíguez, Thomas (Correa, minute 64), Diego Costa (Gameiro, minute 76) y Griezmann.

BUTS: 0-1, minute 29: Diego Costa; 0-2, minute 42: Griezmann; 0-3, minute 50: Griezmann de penalty; 0-4, minute 65: Koke; 0-5, minute 81: Griezmann; 1-5, minute 85: Sarabia; 2-5, minute 89: Nolito.

ARBITRES: Martínez Munuera, murcien. Cartons jaune pour Diego Costa, Joaquín Correa, Giménez, Escudero, Franco Vázquez et Saúl Ñíguez.

Communication Department